NL    FR
Contact   
 
La Régie des Bâtiments
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Activités
 

Chantiers/Réalisations

 

Flandre
Bruxelles
Wallonie
International

 
 
 
Marchés publics
  1.  Nos cahiers des charges
  2.  Dépôt d'une offre / candidature
  3.  Marchés en cours
  4.  Free Market
  5.  Liens utiles
  6.  Autres documents
 
Divers
 
 
 
 
  Vous êtes ici: Accueil > Communiqués de Presse > 20.05.2009
MUSEE MAGRITTE - Inauguration royale
(Place Royale 1, 1000 Bruxelles)

mercredi, 20 mai 2009

20.05.2009
MUSEE MAGRITTE - Inauguration royale
(Place Royale 1, 1000 Bruxelles)

Dossier

Ce mercredi 20 mai 2009, le tout nouveau Musée Magritte à Bruxelles est officiellement inauguré en présence du Roi et de la Reine des Belges. La Régie des Bâtiments se réjouit d'avoir pu contribuer à la création de ce nouveau temple culturel, qui renforcera incontestablement le rayonnement de notre pays.

La création du Musée Magritte est le résultat d'une fructueuse collaboration entre partenaires des secteurs public et privé.

Voici un peu plus d'un an, le 29 février 2008, le Groupe Suez, le SPF Politique Scientifique, la Fondation Magritte et la Régie des Bâtiments s'étaient engagés à aménager le musée dans l'hôtel Altenloh, situé Place Royale à Bruxelles. Les travaux débutèrent le 27 mai 2008 et étaient terminés en moins d'un an. Un véritable exploit.
Le musée héberge la plus grande collection d'œuvres d'art de René Magritte.

La Régie des Bâtiments a investi environ 1,27 million d'euros et s'est chargée de :

  • la restauration et la rénovation des façades ainsi que des menuiseries intérieures et extérieures de l'hôtel Altenloh, y compris l'installation des échafaudages ;

  • l'installation d'un nouvel ascenseur d'une capacité de 40 personnes, qui conduit rapidement les visiteurs au début du parcours scénographique ;

  • le remplacement de la régulation analogique existante de l'installation chaud - froid (HVAC) par un régulateur DDC (direct digital control) ;

  • la rénovation des sanitaires et de l'égouttage ;

  • l'installation de caméras de surveillance ;

  • la coordination des travaux avec ceux du groupe Suez.

Les façades ont été minutieusement inspectées avant le début des travaux de rénovation et de restauration. Cet examen a montré leur mauvais état et différentes pathologies. Elles ont d'abord été dégraissées, décapées et nettoyées par des méthodes non agressives. Elles ont ensuite été restaurées puis repeintes. Les éléments originaux susceptibles d'être restaurés ont été préservés ; dans les autres cas, ils ont été refaits à l'identique. La façade a été consolidée par des produits durcissants adéquats. La peinture utilisée pour les couleurs est à base de résine acrylique polysiloxane ; celle pour la ferronnerie et la menuiserie est de type à alkyde. Des feuilles d'or ont été utilisées pour reproduire les dorures. La couleur des murs a été déterminée par un examen stratigraphique en concertation avec la Commission royale des Monuments et des Sites.

Pour une consommation durable de l'énergie, le nouvel ascenseur, de type gearless, est moins gourmand en énergie et offre un meilleur rendement. Il peut amener une quarantaine de visiteurs jusqu'à l'étage souhaité. Et même dans l’ascenseur un clin d'œil est adressé à René Magritte : le visiteur attentif pourra voir un détail de l'œuvre du grand peintre belge par une fenêtre translucide.

Depuis 1999, la Régie des Bâtiments exécute un important programme de rénovation et d'extension des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique. Quelque 39 millions d'euros ont déjà été investis dans la conservation et la revalorisation de ce complexe muséal. La rénovation et la restauration des hôtels Gresham et Argenteau, la rénovation et le réaménagement des maisons de maître aux numéros 7 et 9 de la Rue du Musée, la transformation de la cour intérieure en un patio couvert et espace d'exposition, la restauration de l'escalier royal, l'aménagement d'un nouveau hall d'accueil, du vestiaire, de la boutique Art shop et du restaurant avec terrasse extérieure sont quelques-unes de ses grandes réalisations.

Pour la prochaine phase de rénovation, le grand auditoire sera entièrement adapté aux normes techniques actuelles de confort, fonctionnement et sécurité (anti-feu). Une entrée distincte sera créée place du Musée, avec aménagement d'un vestiaire afin que l'auditoire puisse opérer de façon autonome sans devoir ouvrir le reste du musée. Ce nouvel accès permettra également d'accueillir les visiteurs en groupe. Enfin, des locaux seront construits pour des leçons didactiques destinées aux enfants. Une attention particulière est toujours apportée aux techniques spéciales comme les data informatiques, la régulation de l'installation chaud - froid (HVAC), l'électricité, l'ascenseur, la sécurité...

Les peintures des façades de la place du Musée (Palais de Charles de Lorraine, la Chapelle royale, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique et la salle Rubens) sont pour l'instant en cours de restauration. Les façades des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (côté Jardin des sculptures), de la cour des comptes (dans les rues de Namur et de la Régence), de la Cour constitutionnelle et du Musée des Instruments de Musique, Place Royale seront également restaurées dans les années à venir.

Historique de l'hôtel Altenloh

L'hôtel Altenloh, situé Place Royale, fut construit en style néoclassique en 1779 par la "Loterie impériale et royale". Il fut occupé par l'hôtel de l'Europe depuis le milieu du XIXe siècle jusqu'au début du premier conflit mondial. L'État belge en devint ensuite propriétaire pendant quelques années, avant d'être acquis par un privé pour héberger la bijouterie Altenloh, le joaillier et orfèvre de la Maison Royale. En 1962, il fut pris en location par l'État belge qui décida de le racheter en 1969 pour les activités temporaires du Musée d'Art moderne.

Le bâtiment a été entièrement renouvelé en 1983-1984 et aménagé en Musée d'Art moderne. Pour des raisons de sécurité, les bâtiments annexes ont été dissociés du musée. À cet effet, une quatrième façade a été construite en béton architectonique avec en son centre une travée en verre, servant également de puits de lumière naturelle pour le musée. On a entièrement démoli et reconstruit l’intérieur, en ne conservant que les façades. L'hôtel Altenloh a ouvert ses portes en 1984 pour l'inauguration du Musée d'Art moderne. Depuis ce 20 mai 2009, l'hôtel Altenloh s'appelle Musée Magritte.

FICHE TECHNIQUE

  • Propriétaire
    État Belge
  • Coordinateur /maître d'œuvre façade, ascenseur et régulation de l'installation chaud-froid
    Régie des Bâtiments
  • Mécène fondateur
    Suez (mécénat de compétence)
  • Utilisateur
    Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique / Fondation Magritte
  • Maître d'œuvre des travaux d'aménagement
    Suez
  • Travaux de façade
    Building S.A.
  • Ascenseur
    Liften Coopman S.A.
  • Régulation de l'installation chaud – froid
    Axima Contracting
  • Travaux d'aménagement
    Fabricom GTI et Ineo (Suez)        
  • Énergie durable
    Electrabel (Suez)
  • Scénographie
    Winston Spriet
  • Superficie
    2 500 m²
  • Investissement de la Régie des Bâtiments
    environ 1,27 million d'euros
Johan Vanderborght
Porte-parole
Régie des Bâtiments
johan.vanderborght@regiedesbatiments.be
Avenue de la Toison d’Or 87 b2
1060 Bruxelles
M: 0479 31 26 91


© Régie des Bâtiments - Administration centrale : avenue de la Toison d'Or 87 boîte 2 - 1060 Bruxelles
Tél. général : +32 (0)2 541 65 11 - Fax général : +32 (0)2 541 71 94